Espalion : Différence entre versions

De WikiMidi
Aller à : navigation, rechercher
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 25 : Ligne 25 :
 
==Photos ou cartes postales des bâtiments==
 
==Photos ou cartes postales des bâtiments==
 
<gallery>
 
<gallery>
 +
Fichier:Espalion b01 TDA.jpg
 +
Fichier:Espalion b02 TDA.jpg
 +
Fichier:Espalion b03 TDA.jpg
 
Fichier:Espalion b01 MVx.jpg
 
Fichier:Espalion b01 MVx.jpg
 
Fichier:Espalion b02 MVx.jpg
 
Fichier:Espalion b02 MVx.jpg
 
Fichier:Espalion b03 MVx.jpg
 
Fichier:Espalion b03 MVx.jpg
Fichier:Espalion c01 MGx.jpg
 
 
</gallery>
 
</gallery>
  

Version actuelle datée du 18 mars 2015 à 11:18

Généralités

Ancienne sous-préfecture de l’Aveyron, la petite ville d’Espalion située dans la vallée du Lot, entre causse Comtal et monts d’Aubrac, était autrefois reliée à Rodez, le chef-lieu du département, par une voie ferrée s’embranchant à Bertholène, sur la ligne principale de Rodez à Séverac-le-Château. La ligne de Bertholène à Espalion exploitée à l’origine par la Compagnie du Midi, est déclarée d'utilité publique le 24 juin 1897, mais il faut attendre le 25 juin 1908 pour qu’elle soit mise en service, car le relief de la ligne nécessite la construction de nombreux ouvrages d’art, tunnels et viaducs.


A l’origine, cette ligne devait se prolonger vers Aurillac, chef-lieu du département du Cantal, mais à cause de la Grande Guerre ce projet n’a pas abouti, pas plus que celui d’une voie ferrée reliant Espalion à Saint-Flour (Ligne des Causses), par Laguiole et Chaudes-Aigues.


Cette petite ligne d’une longueur de 23 km, a été fermée au service des voyageurs dès le 5 décembre 1938. Par contre, le trafic des marchandises s’est maintenu jusqu’au 27 septembre 1989. Après son déclassement intervenu en décembre 1992, cette ligne est maintenant devenue un parcours touristique pour des randonnées pédestres.


La gare d'Espalion est située au point kilométrique (PK) 629,056 de la ligne de Bertholène à Espalion dont elle était le terminus. La gare aujourd'hui fermée à tout trafic ferroviaire, est actuellement un centre de loisir municipal. Le modélisme reste donc la meilleure façon de faire revivre cette gare. Le plan d’ensemble de la gare située en terminus, est intéressant puisqu’il comporte un bâtiment voyageur à trois portes, avec une annexe, une halle à marchandises accolée à cinq portes, une lampisterie-toilettes et une remise à locomotive à une voie. Sans compter un pont tournant.

Informations principales

  • Ligne : Bertholène à Espalion
  • Date ouverture :
  • Point kilométrique à partir de :
  • Altitude :
  • Evolutions marquantes :

Implantation sur la ligne et Plans des voies

Photos ou cartes postales des bâtiments

Plans des bâtiments


Historique détaillé